AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'arène de combats clandestins, Hellraiser No Limit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iriam

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: L'arène de combats clandestins, Hellraiser No Limit    Mer 7 Mar - 0:05



Rumeurs :

La réputation sulfureuse du Hellraiser « No limit » traine depuis la bourbe de l’underground jusqu’en surface de RZ, lieu où se croisent toutes les addictions possibles, des boosts [drogue dopantes génétique/synthétiques] aux gros paris pouvant faire de vous un rentier jusqu'à la fin des temps, ou au contraire vous mettre en dette sur 3 générations si vous êtes, vous aussi, no limit. La disparition des challengers vaincus, les gros pactoles amassés lors des tournois échelonnés font autant fantasmer que flipper. Les rumeurs ne représentent que 10% des faits sous-terrain, la question étant de savoir en quel sens : exagération pour décourager les moyennes frappes et les fils à papa en mal de sensations fortes adeptes du Maze ?

Explications :
LE HELLRAISER est apparu en même temps que la Bratva Izmailovskaya, mafia de l’offzone orientale, anciennement la Russie. Les combats clandestins étaient d'abord réservés à une élite de la haute société qui pour l’occasion voyageait en cargos spatiaux moyenne distance au milieu des marchandises, trip compris dans le forfait frisson. Mais ces rencontres sélects et organisées ont vite eu fait de se populariser jusqu’à rameuter les crevures des bas-fonds.

Profitant de cet affluence, l'arène se mit à grouiller de fighters professionnels déchus et broyés par la pression, de junkies à la recherche d'argent facile pour payer leur dose, de p'tit gars voulant se faire un nom, d'autre encore qui trouvent sur le ring les quelques minutes de liberté sacrées ou le shoot d'adrénaline qui rajoute un semblant d'intérêt à leur vie de lowlife.
Venant de tous les coins, de toutes origines ou factions, de tous milieux sociaux ou presque et de tous niveaux... la Bratva a accueilli les combattants à bras ouvert afin de diversifier les paris, enrichir le spectacle et brasser de plus en plus de peuple pour assurer une certains suprématie sociale en RZ. La Bratva, l’organisation criminelle la plus proche de vous, aurait-on pu dire. Mais cette époque est révolue : le retour du sensationnel était nécessaire pour générer les gros brasements d’argents, et seuls les combattants avancés et prêt à tout seront dignes d’être les coqs de combats des technocrates et cadres des organisations criminelles recherchant à l’arène les sensations des jeux de courses d’antan.


LES RUMEURS ont toujours eu un fond de vérité. Hellraiser n'a rien d'un centre de vacances avec soleil artificiel et mouette holographique bas de gamme pour cul-terreux du Texas. Les morts engendrés par cette pratique illégale du combat ne sont pas légions mais restent réguliers : lorsque le combat est poussé à bout, soyez sûr qu’une mafia est derrière et qu’il ne s’agit d’un règlement de compte déguisé ou encore d’une pratique dépassant votre entendement.
Les déchus écopent souvent de graves fractures, suffisamment traumatisantes pour les éloigner du ring un bon moment ou pour toujours s’ils n’ont pas les moyens de se payer une réparation de pointe. Un cas exceptionnel fut recensé, ou un riche parieur s’était maladivement épris de son coq de combat au point de lui financer un clone de life-up. Et ils vécurent heureux au pays des bisounours.

Hellraiser reste une arène où il n'y a pas de limite de temps de combat, ni de techniques imposées. Il n’y a qu’une règle : le combat se termine quand l'un des deux adversaires est KO. Il existe deux classes de combats elles même sous-divisées en catégories de poids et de lourdeur de « l’équipement physique » : mains nues et enhanced. Combats mains nues et boost vont de soi. Mais si vous avez un membre ou un organe bio-cybernétique, vous concourrez parmi les enhanced. Récemment, beaucoup de fighters surfent sur la limite, usant de techno-drugs difficiles à contrôler et à classer.
Les gros parieurs sont des connaisseurs, ils reconnaissent les montures et leurs loisirs sont de se renseigner sur les challengers qu’affronteront leur favoris. Aussi, ne vous étonnez pas, figthers, d’avoir un black-hunter à vos trousses, sollicité pour ses talents d’investigation.


LES PLUS TÉMÉRAIRES peuvent se présenter d'eux même à l'arène, et monter sur le ring afin de saisir leur chance au vol. Cependant dans la majorité des cas, les combattants ayant fait preuve d'un certain potentiel, se retrouvent chaperonnés par la suite et bénéficient de l’appui de certains associés de la Bratva.

Parfois des ombres apparaissent près du grillage, suivant de près l’évolution du combat, puis se retranchent jusqu’à la « fin », observant inlassablement les combats de la soirée. Ils ne sont pas russes mais leur présence semble être tolérée malgré quelques tensions avec les membres de la Bratva. Ces gars-là ne semblent s'animer qu'à la fin de certains combats. Alors que les spots se mettent à éclairer la foule, laissant le cœur du ring s'assombrir le temps de le nettoyer. Le perdant disparaissant avec eux lorsque les spots se retournent sur le vainqueur.

((Les associés de la Bratva ne sont autres que les Yakuza. Les hommes nettoyant le ring (un seul par session) appartiennent également à cette mafia. Afin de prélever l’hormone qui leur sert à synthétiser la drogue qu’ils produisent (le Dolorgen, ou plus couramment appelée la D), les Yakuza ont passés un accord avec la Bratva, sans que les russes n'ai connaissance de la réelle finalité de leurs actes. En contrepartie, les Yakuza se chargent de ramener des combattants et de les introduire dans l'arène afin de perpétuer le spectacle. Les morts sont également pris en charge par la mafia japonaise afin de les faire disparaitre efficacement sans laisser de trace.))

((Afin de favoriser un bon RP pour chacun, nous rappelons que si il y'a ambigüité sur la tournure du combat, les HUD DÉS distribués en skybox peuvent être sollicités afin de trancher de manière objective sur une action.))


((Donné à tire indicatif: ? pouvant aider les débutant en rp fight sans meter))


Sharpe & Iriam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'arène de combats clandestins, Hellraiser No Limit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combats Clandestins.
» Tournoi combats clandestins
» [ Event : rp ] Combat d'arène (clandestin)
» L'Arène des Bulzors
» Atlanta Hawks : The sky is the limit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CASIER JUDICIAIRE :: HELLRAISER-
Sauter vers: