AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP Fight] Altercation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bezumnyi



Messages : 1
Date d'inscription : 22/03/2012

MessageSujet: [RP Fight] Altercation   Jeu 22 Mar - 20:23

Voici un rp fight pour vous donner une idée de la manière dont on utilise le hud de BX et les dés en plus particulier. Si vous avez la moindre question n' hésitez pas à im quelqu’un du staff, bonne lecture et surtout bon jeu ^^

[17:13] ιηѕαηє мαєℓιcєღ (liyana.cerise): *Ca faisait deja quelques semaines que Igor Trigianov avait reussis à mettre la main sur sa rivale l' Izmailovskaya, jours apres jorus il avait avancé ses differents pions, s'amusant à modeler comme il le desirait les moindres données recupérées. Kira la Rouge etait toujours aux mains de la Slave Corporation, et sa fidèle compagne et lieutenant a finie dans les mailles du filet d'un Igor en mal de violence. Frustration qui à grandie en lui durant les années de fuite de la russkov, recherche vaine jusqu'au jour ou , il à enfin reussis à flairer le bon poisson, 'lattendre au bon endroit, maintenant tout est en place. Le buisness bat son comble et Igor, technocrate milliardaire gratte un peu plus de droits chaques jour, s'accaparant les affaires, toutes plus juteuses les unes que les autres, à commencer par le traffic de narcopuces comportementale. Liyana Kiranovska, premier cobaye de sa longue liste, à reçus quelques semaines plus tot la dose à son effet maximal, non diluée, elle aurait pu en crever mais il semblerait que dans ses gènes, son sang, il y ai un bloqueur metabolique qui lui permet de resister à la tachykardie induite par la première injection de la drogue. Apres une dizaines d'injections la belle se retrouve dans un etat proche de l'animal, totalement enhanced et en manque elle ecoute els ordres du russe sans rechigner, elle n'a aps le choix si elle ne veux pas crever de manque dans une ruelle, il la tient ainsi par la dependance à cette enzyme de merde dont elle ne peu plus s'en passer. Le nouvel ordre reçu fut celui d'aller au Hellraiser à1h du amtin tapante et d'attendre un potentiel visiteur, elle ne sait rien de lui mis à part que c'est un Yakuza, rien, Igor ne lui dit rien, elle est son animal, son chien de garde, sa panthere de combat, rien de plus et rien de moins, un jouet et machine à tuer tout simplement. Elle est arrivée sur place à 00h45, tournant sur le ring comme un lion en cage, impatiente, le crane vrillé par le manque et les céphalée induite par ce besoind 'avoir sa dose, rien, il ne lui à rien donné, elle se contente d'attendre au bord de la crise de nerfs. Les prunelles devenues fauves par transformations nanotechnologiques fixent l'entrée du hellraiser...de rage le poing de la feline viens s'abattre contre la grille qui entoure le ring du Hell, besoin de passer ses nerfs, plus que jamais. Elle poussera un feulement animal alors que son ventre trodu lui rappellera combien le manque est douloureux, encore un quart d'heure à attendr,e juste un, elle effectuera ensuite sa mission et pourra avoir sa dose, rester humble et forte comme toujorus, prise de conscience qui se fait lentement plus presente, le manque debloquant les castration psychologique pour la laisser en etat de cogiter, Liyana n'est plus elle n'est qu'un animal, corps modifié, esprit torturé et pourtant toujours aussi combattif, elle attend...

Neil Parker émergeait de la pénombre du souterrains, le pas leste, la mine froide, les sens aux aguets. Il était loin d'apprécié l'etroitesse du couloir qui, en cas de mouvement de panique ou de confrontation au sein meêm de la salle, devenait un véritable coupe gorge meutrier pour celui qui s'y aventurerait dans le sens descendant. Plus serein a l'idée que le public avait déserté les lieux depuis déjà deux bonnes heures, il venait s'assurer que le travail des hittoman se déroulaient sans encombre. A peine sur le seuil il balaiyait la pièce vide d'un regard froid, s'attardant a peine une seconde sur la metis qui tronait sous les projecteurs encore allumés. Personne d'autre, la présence de l'inconnue avait surement forcé les hittoman a plié bagage plus vite que prévu. Les mains plantées dans les
poches il se tenait immobil avant de reposer le regard sur elle. De longues seconde s'écoulèrent alors qu'il la détaillait des pieds a la tête sans politesse. Il hochait alors brèvement le menton, adressant à la jeune femme un salut silencieux, avant de reculer un pied , amorçant déjà le mouvement pour rebrousser chemin sans pour autant la quitter des yeux.

[17:32] ιηѕαηє мαєℓιcєღ (liyana.cerise) attendait depuis un bon quart d'heure, deja un moment que els lieux furent vidés par els differents spectateurs, le derniers combat etait terminé, elle ne c'etait pas battu elle, et toute sa frustration se trouvait la dedans justement, ne aps avoir pu passer ses nerfs sur un quelquonque punching ball vivant, ne pas avoir pu oublier la douleur, laisser place à la rage et l'envie de comabttre, non elle avait dut rester dans la propriétée d'Igor et le laisser la manipuler encore. C'est donc passablement remontée qu'elle fixera le type qui viens de rentrer, alure froide, regard absolument pas avenant, elle s'enf ou au final, si c'est bien lui qu'elle doit voir elle ne le laissera aps aprtir c'est une chsoe sure. Felinement elle s'avance de quelques pas vers lui, demarche souple, lacive au possible, comportement induit par une drogue bien presente dans son sang. Les prunelles fauves detaillent le brun de haut en bas, lentement, sans aucune animausitée psychique pour l'instant, la levre supérieure legerement retroussée au dessus de dents nacrées limée de force. Elle finira enfin apr parler, voix grave à l'accent russe prononcé, ça le Igor il n'a pas pu le changer :" Privet Sharpe, je t'attendait, il semblerait que tu veuille nous parler? Alors je t'ecoute" sans rien rajouter de plus elel viendra caler son corps contre la grille, bras croisés elle le fixera avec intensitée...

Neil Parker avait continuer de reculer, nullement impressionner , mais quelques choses dans la démarche de la metis lui titillait nerveusement l'instinct. Comme si l'idée de lui tourné le dos aurait pus inciter à l'attaque sans qu'il n'ai vraiment conscience de cela. Un pressentit , une intuition. Le genre de sentiments qu'il écoutait toujours machinalement et qui ne lui avait jamais fait défaut pour survivre. Voulant faire taire cette paranoïa qui comme tout les comportements de ce type, avait un revers de médaille - a savoir écourter la liste de contact fiable dans ses relations sociales- il avait mis suffisement de distance pour accepter de lui tourner le dos sans crainte de manquer de temps si l'attaque était lancé. Il se trouvait déjà de trois quart , face à l'un des murs lorsque l'évocation du surnom, synonyme de gloire passé, venait lui bourdoné aux oreilles. Il n'avait jamais vu cette fille. Il écarquillait a peine les yeux, en repassant l'agenda de la semaine en revue, rien de prévue non plus a cette heure-ci, rien d'officiel en tout cas qui motive sa visite en ce lieux à une heure aussi tardive. Il fixa le vide, l'affirmation de la jeune femme l'ayant passablement surpris. Toute la mecanique de reflexion pour y trouver un sens s'était mise en marche et finissait par clignoter en mode failure. Il revenait face à elle sur la défensive, les sourcils froncés, les épaules se relachant étrangement, pour lui donner une dégaine de furyos peu avenant. Il fit mine d'arquer un sourcil malgré la méfiance qui rendait le ton sec et monocorde:" 'mande pardon?... On se connait?"

[17:55] ιηѕαηє мαєℓιcєღ (liyana.cerise) le fixait toujorus, elle analysait absolument tout, els gestes mecaniques, les deplacements froid, presque distant, le temps qu'il lui faudrait pour le rejoindre et lui arracher la gorge, la distance qui les separe, detaillant ses traits elle se souviendra de la photo qu'on lui à donné, aucun doute c'est bien lui, suelement elle ne sait rien sur cette personne et improviser la maintenant, elle ne sait pas vraiment pourquoi mais ça ne lui semble pas etre la meilleure des solutions. Il lui tournera le dos, visiblement il n'a pas reçu les memes cours qu'elle, si on peu les appeller ainsi, certaines personnes aprlerons plus de conditionnement mental qu'autre chose, mais bon au final le resultat est exactement le meme. Elle doit recuperer des informations sur lui, c'est ce qu'elle pense, ce qu'elle sait et pourtant un feu brulant en elle lui intime surtout l'idée de lui defoncer sa jolie tronche, elle se retient pourtant, encore un peu. Le dos legerement arrondie elle laissera une sorte de feulement animal quitter ses levres charnues, prunelles ambrées qui le fixe toujorus alors qu'il reviens lui faire face, elle fouille dans son regard pour chercher à voir ce qu'il pense à cet instant, mais elle ne vois rien d'autre qu'un mur de glace. Ne pas parler d' Igor, elle sait qu'elle ne doit pas, aux yeux de tous elle est lieutenant, lui doit savoir simplement qu'elle fait partie de la Bratva. Presque poliement elle penchera la tete et s'approchera de lui toujours aussi feline, se stoppant à un metre de distance, bien assez pour lu isauter au cou si il le faut, et fuir assez loin si jamais il donne l'attaque, un bond felin suffira bien assez. La voix grave aux accents suaves et russe reprenne le dessus une seconde fois :"Tu viens voir si tes employés on bien fait leur travail? Hum tout ce que tu saura c'est que je m'appelle Bezumnyi, rien de plus ne sera interessant pour toi, on m'a envoyé te rencontrer voila tout"

Neil Parker restait impassible, ne changeant rien a son expression, ni même au ton de sa voix. Il penchait a peine la tête sur le coté par mimétisme. Cependant un détail restait beaucoup trop flou et bien trop dangereux: comment avait-elle connus son surnom. Il restait persuader que le changement de puce -vol d'identité en bonne et due forme via le hackage de sa propre puce et celle de son sosie, une occasion extrèmement rare et des plus onéreuse, pour s'assurer une nouvelle vie et qui avait fait disparaitre les 20 premières années de sa vie- ne permettait pas de remonter jusqu'a la période qu'il avait passé à Chicago, hors depuis qu'il était devenu Neil Parker aux yeux de la loi, simple propriétaire de club malgré le revirement de carrière à 360° - le vrai Neil Parker etant garagiste de base- il n'avait plus utiliser ce surnom. Il se réanimait , le pas lent, presque menaçant alors qu'il redescendait vers elle, les mains dans les poches, simplement sur le qui vive:" ça ne répond pas à la question ...* il articulais lentement en répétant , tranchant* on se connait?" plantant le regard dans le sien, sans aucun état d'ame.

[18:16] ιηѕαηє мαєℓιcєღ (liyana.cerise) ne semblait pas etre en position d'attaque, simplement deffensive, un sourire torve s'etirant lentement sur les levres alors que le type reposera sa question, visiblement elle à fait mouche en utilisant ce surnom qu' Igor lui à donné, il à les moyens financier de savoir absolument ce qu'il le veux, qu'en il le desire, i llui suffisait d'avancer les biftons ou donner deux trois actions sur n'importe qu'elle corporation et il obtenait tout ce qu'il desirait. La brune se sentant alors en position de force, elle croisera un peu plus ses bras visiblement peu encleinte à discuter, pourtant il le faut, elle ne souhaite pas perdre la face devant qui que ce sois. Seulement c'etait sans compter sur les violents spasmes qui viendrons vriller son ventre de la pire des manières, elle retiendra un cris, deja une semaine qu'elle n'a aps eu sa dose, le manque est la de plus en plus present. Elle tentera de controler sa douleur en passant en byockardie (dsl pour l'ortho), respiration de plus en plus lente, elle se focalise sur le brun face à elle pour en oublier la douleur qui viens induire des spasmes violent, ses mains tremblant contre son corps elle sert un peu plus ses bras pour cacher ses symptomes qui ne regarde qu'elle. Elle deglutie lentement puis soufflera calmeemnt pour enfin reussir à parler à nouveau sans crier, aucun tremolo ne se faisant entendre dans son timbre grave, aucune trace de douleur audible, pas de couinement, rien :"Moi personnelement non , mais nous te connaissons c'est tout ce qui compte, alors tu venait verifier si ils ont bien bossé ou simplement parler à l'un d'entre nous Sharpe?" appuyant volontairement sur son dernier mots dans un roulement de "r" calculé pour bien lui montrer qu'elle sait qui il est, meme si ce n'est que du bluf l'illusion est la...

Neil Parker rendait un sourire froid pour sauver les apparences, n'aimant pas être pris en traitre. Chicago avait été une période relativement calme comparé au reste de sa vie et bien plus interessante, celle où il avait entammer une renaissance complète en découvrant l'ivresse de l'adrénaline lors des combat et le sentiment de toute puissance et de controle qu'il pouvait avoir sur sa propre vie dans ces moment là. Comme les démons qui apparaissaient dans les légendes scabreuses, motivant guerre de religion un millénaire auparavent, la répétition abusé de ce surnoms lui donnait la sensation d'avoir perdu prise sur cet univers qu'il considérait comme le sien. Il relevait le menton pour la toisé devenant narquois par soucis de fierté:" Pour qu'elle raison voudrais-je vous causer? J'ai le téléphone, vu l'heure je me serais annoncer plutot que de passer à l'improviste pour tomber sur ....* baissant les yeux sur le corps de la demoiselle, méprisant*...toi" il haussait les sourcils comme si la chose était evidente et tournait les talons pour la seconde fois, sortant les mains de ses poches pour donner l'impulsion et gravir la légère pente, du moins en apparence. A cette distance, il valait mieu avoir les mains libre pour parer à toute vexation si la miss avait le caractères a fleure de peau.

[18:42] ιηѕαηє мαєℓιcєღ (liyana.cerise) gardait ce sourire torve etiré sur ses levres charnues, elle sait qu'elle à fait mouche pour el coup jouant à manipuler le pauvre gas,s 'amusant à repetter inlassablement ce nom qui visiblement le trouble un peu, Igor l'a prevenu elle doit jouer sur la corde sensible et rester calme, surtout ça, se controler jusqu'au plus profond d'elle même. Elle compte bien le faire et pourtant,c 'etait sans compter sur ce regard meprisant qu'il lui lancera, provocation supreme qu'il ose faire sur son propre terrain de jeu, le Hellraiser, chez les russes comme si il venait ici en terrain conquis. Encore une fois il lui tournera le dos, elle doit tenir, se controler rester humble, forte et distante, seulement la narcopuce et la drogue fait son effet, la rage commence à prendre le pas sur la raison, et en etat de manque chaque sentiments est decuplé, chaque sensation prend l'ampleur d'une bombe qui viendrait d'exploser. Le dos lui est offert, presque un appel au vice, à l'attaque...elle sert un peu plus le poing, ses griffes rentrant dans sa peau, gouttes vermeilles qui coulent sur le sol, la raison disparait. Les iris se retrecissent, le dos se voute, els jambes se plie, levre superieure quis e retrousse, à la manière d'une panthere elle se jettera sur lui griffes dehors, une seule idée en tête le mettre à terre pour lui montrer que c'est elle l'animal dominant. Reflexe qu'elle ne controle absolument pas, tentant d'agripper le cou du brun avec son bras, l'actio nest rapide, terriblement souple, trop rapide surement, metabolisme modifié par la drogue comportementale, Helena n'est plus, elle n'est que panthère, animal sans aucun etat d'ame...

[18:43] ιηѕαηє мαєℓιcєღ lance un dé à 12 faces et obtient: 6.
[18:43] Neil Parker lance un dé à 12 faces et obtient: 2


Neil Parker ne s'est pas attarder sur l'état physique de la demoiselle. Il aura a peine le temps d'entendre crisser la semelle de la boots que déjà l'animal l'aggrippe, perdant l'equilibre sous l'impacte qu'il prend de plein fouet, il se ratrape de justesse au murs, genoux a terre, la mains venant aggriper l'un des poignets pour s'épargner au moins une entaille. La position de faiblesse et l'attaque en traitre déclenche aussitot les réflexe qu'il croyait éteint, les entrailles bouillonante sous la rage d'avoir été attaquer dans le dos malgré l'attention qu'il y'avait mis. Peu importe la griffure qui risquait de lacéré la gorge, il sentit les muscle de son dos se retendrent aussitot en sens inverse. Pour tenter de la repousser et lui faire lacher prise, tirant plus fortement sur la nuque encore pour appuyer le geste d'un coup de tête visant à l'aveugle le nez de l'assaillante.

[18:52] Neil Parker lance un dé à 12 faces et obtient: 2.
[18:52] ιηѕαηє мαєℓιcєღ lance un dé à 12 faces et obtient: 6.


[18:58] ιηѕαηє мαєℓιcєღ (liyana.cerise) n'est plus en etat de reflechir, tout n'est qu'instinctif visant automatiquement les points vitaux, la gorge, al jugulaire, artère qui une fois sectionnées assurerons une mort rapide. Seulement c'est sans compter sur les reflexes de sa proie, visiblement il n'est pas mancho, elle chutera au sol avec lui le flanc s'ecrasant sur le beton au moment ou il tombera à genoux. Coup de tete envoyé vers l'arrière, il s'en fallut de peu, elle eu le temps d'esquiver le cou celui ci atteignant tout de meme sa pomettes droite la marquant d'une couleur rosée qui virera surement au bleu plus tard. Mais elle s'en moque, la douleur est fugace, elle ne lachera pas, revenant à l'attaque elle tentera de coincer son avant bras sous le menton du brun, cherchant à lui bloquer la trachée pour l'envoyer vers l'arrière avec elle, toutc e qu'elle cherche c'est prendre le dessus, le tuer serait stupide, simple besoin instinctive et animal de montrer sa dominance du corps et de l'esprit...

[18:58] ιηѕαηє мαєℓιcєღ lance un dé à 12 faces et obtient: 2.
[18:58] Neil Parker lance un dé à 12 faces et obtient: 10.


Neil Parker n'allait pas se privé de l'accompagner dans la chute. La gravité faisant son oeuvre, malgré son gabarit léger pour un bonhome et son absence sur les ring depuis près de 4 ans désormais, il avait conserver la musculature finement dessiné de tout boxeur qui se respecte. Ni la nicotine , ni la tequila n'avait entammer les chaires pour les laisser a l'abandon et soumises a la négligence, de la barbaque pure et dure, nerveuse et suffisement lourde pour couper le souffle de la demoiselle au moment critique de la prise en sandwich avec le sol. La main toujours agrippé sur le poignet, il aspirait une dernière bouffé avant que l'air ne lui soit couper. Il armait un coude, longeant ses propres côtes qui dans le mouvement serait stopper par celle de la métis, accentuant le choque. Il ne cherchait qu'une chose se dégagé de cette prise désaventageuse pour ensuite pouvoir respirer normalement. La prise à sa gorge lui laisserait une tension certaines dans les cervicale pour les prochaines heures a venir.

[19:06] Neil Parker lance un dé à 12 faces et obtient: 12.

[19:12] ιηѕαηє мαєℓιcєღ (liyana.cerise) emportée par un elant bien trop puissant finie ecrasée sous la musculature du brun, elle le pensait fin et simplement agile mais il est aussi fort et lourd visiblement, il cache bien son jeux c'est la seule chose qui lui traversera l'esprit. La prise sur la gorge se raffermie malgres tout cherchant à contrebalancer 'lattaque mais son souffle s'en trouve coupé, elle accuse difficilement le coup, basculée dans un etat de pure exitation malsaine, elle peu enfin s'amuser, un adversaire à sa taille, peu etre trop dailleur. Leger couinement animal qui s'echappera des levres charnues alors qu'elle tentera de se degager, la douleur est la vrillante, ennivrante, i lviens de lui envoyer un bon coup de coude dans les côtes, elle tombe alors sur le coté, souffle court mais elle ne rend pas les arme, incapable pour l'instant de se relever elle conserve neamoins sa souplesse et tente de rouler sur le côté pour reprendre sa respiration et recuperer l'avantage en esperant pouvoir se lever à nouveau...

[19:12] ιηѕαηє мαєℓιcєღ lance un dé à 12 faces et obtient: 7.
[19:13] Neil Parker lance un dé à 12 faces et obtient: 2.


Neil Parker n'attend pas son reste. Alors que l'air s'engage a nouveau dans ses poumons, il se relève et revient droit sur pied, la garde lever, les épaules soulevées rythmiquement par un souffle encore court. Une bavure de sang lui recouvre en partie la peau autour de l'entaille qui se voulait mortel mais ne laisse échappé finalement qu'une quantité de fluide restreinte. Un sillon rougeatre parfaitement net lui descend le long du cou, épongé en fin de course par le col de chemise, le temps qu'il fixe la metisse d'un regard assassins , ultime somation avant qu'il ne passe définitivement en mode battle. Il doutait nettement que l'avertissement trouve échos chez elle, et il resterait campé en garde gaucher tant qu'elle n'avait pas montrer signe d'abandon sur ce combat inutil selon lui. Il 'observait , ne se risquant pas à lancé de nouvelle attaque.

[19:26] ιηѕαηє мαєℓιcєღ (liyana.cerise) profitera que el brun se releve pour en faire de meme, plus difficilement qu'a l'accoutumée, vrillée par la douleur de sa cote surement félée vu l'impact du coude qui ne fut pas des moindre. Elle s'apprete à l'attaquer à nouveau, animale et rapide mais restera figée sur place, le crane pres à exploser elle titubera et se retiendra au mur peniblement, la douleur est bien plus violente dans son crane qu'ailleur, les prunelels fauves fixe le brun dans un air presque humain au final, l'animal s'en vas, le manque est trop grand, effet enhanced qui disparait peu à peu, ne reste que l'humaine douée au corps à corps et detruite par la douleur. Son corps tremble au possible, elle sert le poing pour calmer ses spasmes incontrolable alors qu'une impression de froid la submerge, elle est gelée, poils du corps herissée alors que ses prunelles ne refletent qu'une chose, la douleur, induite par un manque evidant. Elle ne cache plus rien, elle ne joue plus al forte, elle ne le peu tout simplement plus, à deux doigt de virer de l'oeil il lui faut une dose immediatement, si le type le voulait il pourrait la buter sur place qu'elle ne pourrait pas lever le petit doigt. Baissant ses yeux sur le sol elle se met à cracher son sang, gouttes vermeilels qui coulent alors de son nez fin, un seul mot s'echappera de ses levres à se moment, instant ou elle eprd la face :"Putain"





*Maelice*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[RP Fight] Altercation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fight Night Round 4
» Altercation entre la Garde et les sentinelles [affaire à suivre]
» Fight Club !
» [VDS] Naomi rom : capcom vs snk (millenium fight 2000)
» pb pcb final fight

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CASIER JUDICIAIRE :: HELLRAISER-
Sauter vers: